La perception de « l’exceptionnalité » de la dotation est toute relative – elle dépend des expériences de chaque participant. Néanmoins, tous sont sensibles à deux facteurs : l’argent et le rêve. Combinés ensemble, ils permettent d’accentuer l’effet booster ainsi que la communication informelle – le buzz – entre les participants. Par exemple : l’offre d’un CDD à 12,000 euros net par mois pour surveiller une île australienne du pacifique a fait le tour du monde. Objectif atteint pour cette campagne de promotion du tourisme australien.

Dans le cadre de challenges commerciaux, l’exceptionnel peut être un effet booster très fort, à condition qu’il soit réellement exceptionnel et en lien direct avec le quotidien des personnes. A titre d’exemple, nous avons réalisé un challenge commercial pour un réseau de distribution asiatique dont le premier prix était la somme de 200,000 euros ! Non seulement le nombre d’inscrit à triplé pour ce distributeur qui se repose principalement sur un circuit d’indépendants, mais la motivation s’en est trouvée triplée également puisque la société a enregistrée des ventes records. Les 200,000 euros ont été versé à un heureux gagnant qui s’est promis de faire mieux l’année suivante !

Certes l’argent donné directement motive si la somme est conséquente, néanmoins ce type de dotation, comme les autres, doivent suivre les valeurs de l’entreprise qui le distribue. Dans le cadre de notre distributeur, cette opération a été présentée comme exceptionnelle et a été animée comme telle. Attention également au traitement fiscal d’une telle dotation, tant pour l’entreprise que pour les participants. Dans ce cadre, il est important avant le lencement de l’opération, de valider avec un fiscaliste du ou des pays concernés, le traitement fait de telles sommes.

Tematis organise votre challenge commercial.

Share →