Comment motiver ses créatifs? Le challenge commercial est surtout… commercial ! Il concerne principalement les forces de ventes, qu’elles soient internes ou externes. Et ces profils réagissent plutôt bien à ces opérations de stimulations, habitués à la concurrence, au challenge et au dépassement de soi. Alors comment motiver et stimuler des profils radicalement différents : les créatifs ? La problématique se pose pour de nombreuses sociétés du secteur tertiaire, dont la création et le conseil sont les valeurs ajoutées de l’entreprise. Par exemple, les créatifs d’une web agency sont souvent les meilleurs commerciaux car ils maitrisent à la fois la créativité, la technique mais aussi l’historique et les tendances du secteur. Comment booster ces créatifs qui répondent le plus souvent mal aux pressions économiques ?

La première solution est de « jouer leur jeu ». La valeur ajoutée de la société passe par la créativité, le challenge sera donc d’encourager et de démontrer la créativité au plus grand nombre. La créativité étant évaluée de manière subjective, un panel interne ou externe peut se prononcer et évaluer chaque projet. Le gagnant pourra être mis en valeur auprès des collaborateurs, mais aussi des clients, fournisseurs et autres partenaires, sans oublier d’offrir une récompense adaptée. Certaines sociétés développent le challenge créatif de manière continue. Google, qui a inspiré de nombreuses sociétés, octroie une fraction du temps de travail au développement de projets personnels, ensuite utilisables en application sur le net, qu’elles soient commerciales ou non. L’importance ici est de stimuler la créativité de ses collaborateurs pour continuer d’avancer et de maintenir une position fortement concurrentielle sur le marché.

Le challenge pour créatif est donc une épreuve pour les dirigeants habitués à des formes de stimulation traditionnelle. Néanmoins, cette stimulation est cruciale dans certains secteurs très dynamiques. L’attrait du participant est bien sur sa propre valorisation et celle de son travail, la reconnaissance de ses paires, et éventuellement un petit cadeau.

Share →