L’activité du secteur privé en France a été plombée par le recul dans les services et la production manufacturière en février. Les prestataires de services sont toutefois optimistes. Alors qu’elle retrouvait encore des couleurs le mois dernier, l’activité privée est dans le rouge en février pour la première fois depuis janvier 2015. L’indice Flash Composite de l’Activité Globale en France, publié par Markit lundi 22 février, se replie à 49,8, contre 50,2 en janvier. Pour rappel, au-dessus de 50, l’activité croît, en dessous elle se contracte. Dans le détail, le secteur privé a notamment été minée par la faible activité de services qui s’inscrit dans le rouge à 49,8, au plus bas depuis deux mois. Également, la production manufacturière est au plus bas depuis six mois à 49,6. Les nouvelles affaires diminuent en volume pour la première fois depuis six mois, en raison notamment d’une diminution des nouvelles commandes à l’export, ce qui reflète un « environnement économique toujours fragile ». « La faiblesse de la demande, conjuguée à de fortes pressions concurrentielles, incite les entreprises à mettre en œuvre la plus forte réduction de leurs tarifs depuis plus d’un an, tendance illustrant le maintien de pressions déflationnistes au cours du mois », explique Jack Kennedy pour Markit.

Share →